American Honey

American Honey
D’Andrea Arnold
Grande-Bretagne/Etats-Unis. 2016. Couleur. 2h43
Avec Sasha Lane, Shia LaBeouf, Riley Keough, Shawna Rae Moseley, Arielle Holmes
Festival de Cannes 2016 : Compétition officielle
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Star, une adolescente, quitte sa famille dysfonctionelle et rejoint une équipe de vente d’abonnements de magazines, qui parcourt le midwest américain en faisant du porte à porte. Aussitôt à sa place parmi cette bande de jeunes, dont fait partie Jake, elle adopte rapidement leur style de vie…
Après Fish Tank et une superbe adaptation des Hauts de Hurlevent, l’anglaise Andrea Arnold revient avec ce portrait d’une jeunesse contemporaine américaine telle qu’on ne l’a pas vue depuis longtemps.

Fallait-il un regard étranger pour filmer ainsi cette Amérique que personne ne veut voir ? Fallait-il cette caméra à l’épaule issue du cinéma social britannique, embarquée ici dans un road-trip à l’hypnotisante plasticité pop, pour que le quart monde des Etats-Unis se retrouve ainsi magnifié ? Si l’éblouissant American Honey, premier film réalisé par la Britannique Andrea Arnold hors du Royaume-Uni, est un objet si enthousiasmant, c’est par son hybridation revendiquée, ses influences qui tirent des deux côtés de l’Atlantique. Son intrigue oscille entre road-movie, comédie musicale de l’ère streaming et récit d’apprentissage, et pourrait se placer tour à tour sous le parrainage d’Harmony Korine, de Robert Frank et de Ken Loach. Libération

Merc 15 février : 20h15
Jeu 16 : 20h00
Ven 17 : 20h00
Sam 18 : 16h15/19h45
Dim 19 : 13h45/18h00
Lun 20 : 14h00/17h45
Mar 21 : 18h00/20h30