Astrid

Astrid
De Pernille Fischer Christensen.
Allemagne, Danemark, Suède. Couleur. VO. 2h03.
Avec Alba August, Maria Bonnevie, Trine Dyrholm, Magnus Krepper, Henrik Rafaelsen

En 1920, Astrid Lindgren a 16 ans et des rêves plein la tête. Elle décroche un travail de secrétaire dans un journal local, tombe amoureuse de son patron, se retrouve fille-mère. Talentueuse et résiliente, libre et déterminée, elle inventera des héroïnes à son image, dans des romans qui la rendront célèbre. Elle deviendra l’une des autrices les plus inspirantes et les plus aimées de notre époque avec ses livres pour enfants tels que Fifi Brindacier ou Zozo la tornade. Le film nous fait entrer dans un univers charmant plein de rires d’enfants et de soleil, de jeux dans la neige et d’indépendance féminine, car Astrid a une énergie et un sens de la liberté inné et contagieux, qui s’entend dans chacune de ses réparties.
L’angle de cet élégant biopic est intéressant : la naissance d’un amour qui conditionnera toute la vie de Astrid Lindgren. La réalisatrice, douée d’un sens manifeste de la composition, nous offre un beau livre d’images où brûle le feu intérieur d’Alba August, incandescente dans le rôle-titre.