Edmond 2

Edmond
D’Alexis Michalik.
France. 2019. Couleur. 1h49.
Avec Thomas Soliveres, Olivier Gourmet, Tom Leeb

Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre : «Cyrano de Bergerac».

Acteur, auteur, metteur en scène, Alexis Michalik passe pour la première fois derrière la caméra, en signant l’adaptation de sa pièce à succès, Edmond pour le cinéma. À sujet ambitieux, mise en scène ambitieuse. Michalik se plaît à reconstituer la Belle Époque, le cadre de son intrigue, avec des images très graphiques tout en référence à l’illustration. Sa belle image n’est pas pour autant esthétisante, mais corollaire au sentiment délibérément suranné qu’il insuffle à l’évocation d’un autre temps, lui apportant nostalgie et admiration.
Edmond demeure un beau spectacle qui reflète une ambition devenue rare dans le cinéma français. Elle rappelle celle d’Au revoir là-haut d’Albert Dupontel. Nous saluons tout particulièrement l’interprétation d’Olivier Gourmet qui s’ajoute à la longue liste des comédiens d’exception ayant interprété le rôle de Cyrano

Merc 16 janv. : 16h45/20h15
Jeu 17 : 20h30
Ven 18 : 18h15/20h30
Sam 19 : 16h30/18h45/21h00
Dim 20 : 14h30/16h30/18h45
Lun 21 : 14h20/16h30/18h40/20h50
Mar 22 : 18h10/20h20