Sophia Antipolis

Sophia Antipolis
Jeudi 8 novembre à 20h15 : Rencontre avec le réalisateur Virgil Vernier

De Virgil Vernier.
France. 2018. Couleur. 1h38.
Avec Lilith Grasmug, Dewy Kunetz, Sandra Poitoux

Sophia-Antipolis, c’est le nom de ce territoire étrange entre la mer Méditerranée, la forêt et les montagnes. Sous un soleil aveuglant, des hommes et des femmes sont à la recherche d’un sens, d’un lien social, d’une communauté. Ils vont croiser le destin d’une jeune fille disparue.

En regardant Sophia Antipolis, nous suivrons plusieurs personnages, qui vivent et se déplacent sur ce territoire proche de Nice, celui d’une ville qui n’en est pas une, d’un technopole plutôt, celui de Sophia Antipolis créé à la fin des années 1960, dédié aux nouvelles technologies, un pôle de compétitivité installé au milieu de la nature (sic). Ces personnages – une jeune veuve vietnamienne, des vigiles, une jeune femme – seront les véhicules de plusieurs récits, nous les suivrons dans les dédales étranges de cette non-ville. Tout sera très calme, et c’est ce qui sera le plus inquiétant. On pourra être dérouté, se demander ce qu’ils ont à voir les uns avec les autres. Et, petit à petit, c’est nous qui ferons les liens invisibles entre ces histoires de vies; et le film nous donnera à entendre la voix d’un territoire. Cinéaste géographe, Virgil Vernier sait écouter les lieux et ce qu’ils disent de notre monde (Mercuriales, Orléans, Andorre…). Il en rapporte des films extrêmement singuliers, en forme de songe sur notre époque. Il viendra en parler avec les spectateurs le 8 novembre prochain : soyez au rendez -vous !

Jeu 08 nov. : 20h15 + rencontre
Ven 09 : 18h00
Dim 11 : 14h30/18h45
Lun 12 : 16h15/20h45
Mar 13 : 18h30/20h45