Amin 2

Amin
De Philippe Faucon.
France. 2018. Couleur. 1h31.
Avec Moustapha Mbengue, Emmanuelle Devos, Fantine Harduin, Loubna Abidar, Marème N’Diaye

Amin est venu du Sénégal pour travailler en France, il y a neuf ans. Il a laissé au pays sa femme Aïcha et leurs trois enfants. En France, Amin n’a d’autre vie que son travail, d’autres amis que les hommes qui résident au foyer. Aïcha ne voit son mari qu’une à deux fois par an, pour une ou deux semaines, parfois un mois. Elle accepte cette situation comme une nécessité de fait : l’argent qu’Amin envoie au Sénégal fait vivre plusieurs personnes. Un jour, en France, Amin rencontre Gabrielle et une liaison se noue. Au début, Amin est très retenu. Il y a le problème de la langue, de la pudeur. Jusque-là, séparé de sa femme, il menait une vie consacrée au devoir et savait qu’il fallait rester vigilant.

Amin est un film doux sur un sujet dur, sur l’exil de ceux qui viennent trimer en France pour faire subsister leur entourage resté au pays. Algériens, Marocains, Maliens, ou Sénégalais comme le héros discret de cette chronique tout en finesse d’une existence morcelée. De Samia à Fatima, ou La Désintégration, Philippe Faucon questionne depuis longtemps, en profondeur, sur le ton du drame ou de la chronique tendre, les différents aspects de l’immigration. Il étoffe ici son portrait d’Amin d’une forte galerie de personnages, en Afrique comme en France. De la solidarité à l’injustice, avec un détour saisissant par la tragédie il nous offre un magnifique voyage. Télérama

Merc 10 oct . : 16h15
Jeu 11 : 20h45
Ven 12 : 18h45/20h45
Sam 13 : 16h45/19h15/20h50
Dim 14 : 16h15
Lun 15 : 16h20/18h45
Mar 16 : 18h00