Djam

Djam
De Tony Gatlif
France. 2017. Couleur. 1h37
Avec Daphne Patakia, Simon Abkarian, Maryne Cayon

 

Djam, une jeune femme grecque, est envoyée à Istanbul par son oncle Kakourgos, un ancien marin passionné de Rébétiko, pour trouver la pièce rare qui réparera leur bateau. Elle y rencontre Avril, une française de dix-neuf ans, seule et sans argent, venue en Turquie pour être bénévole auprès des réfugiés. Djam, généreuse, insolente, imprévisible et libre la prend alors sous son aile sur le chemin vers Mytilène. Un voyage fait de rencontres, de musique, de partage et d’espoir.

Chez moi, tout part toujours de la musique et de l’exil. Enfant, j’ai vu les pieds-noirs  quitter  l’Algérie  au  début  des  années  soixante. Je les revois en larmes assis sur leurs valises derrière  les grilles du port d’Algeren attendant de prendre des bateaux  pour la métropole, j’étais parmi eux. Je revois les boat people vietnamiens, vingt ans plus tard, avec leurs bateaux renversés, si proches du sort des migrants actuels dont les embarcations se fracassent à Lesbos. J’ai vu tant de peuples condamnés à l’exil qu’avec ce film, je voulais parler de tous les migrants, ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui. C’est le Rebetiko et l’envie de filmer une jeune femme libre qui m’ont donné l’énergie de me lancer dans ce projet. Tony Gatlif

Merc 16 août : 20h30
Jeu 17 : 20h30
Ven 18 : 20h30
Sam 19 : 18h45/20h45
Dim 20 : 11h15/16h30
Lun 21 : 18h45/21h00
Mar 22 : 20h15