Avant la fin de l’été

Avant la fin de l’été
De Maryam Goormaghtigh.
France/Suisse. 2017. Couleur. 1h20.
Avec Arash, Hossein, Ashkan
Festival de Cannes 2017 / Sélection ACID

 

 

 

 

 

 

 

Après 5 ans d’études à Paris, Arash ne s’est pas fait à la vie française et a décidé de rentrer en Iran. Espérant le faire changer d’avis, ses deux amis l’entraînent dans un dernier voyage à travers la France. De temps en temps, ils s’allongent dans l’herbe, discutent de tout et de rien (mais surtout de rien) ; parfois ils prennent en stop d’irrésistibles rockeuses en micro-tournée. Seuls l’envie et le hasard guident leur errance. S’il restait de la place dans cette bagnole en goguette, on y verrait bien Jacques Rozier au volant, Miguel Gomes faisant des blagues à l’arrière, et Albert Serra dans le coffre, avec son Sancho Panza ventru et moustachu. On est ainsi un peu en France, un peu en Iran, un peu au Portugal, un peu en Catalogne — et sans doute dans plein d’autres endroits qu’on oublie —, et en même temps on est ailleurs. Documentaire, fiction, les frontières se brouillent.

Toutes les frontières : Avant la fin de l’été est un film sans nationalité, sans point de départ et sans destination . Un film sans carte routière, sans carte d’identité. Un pur trajet pour conjurer l’hiver. Les Inrockuptibles

Merc 16 août : 14h30
Jeu 17 : 20h45
Ven 18 : 18h30
Sam 19 : 14h15
Dim 20 : 14h30
Lun 21 : 18h15
Mar 22 : 20h45

Post navigation