Django

Django
D’Etienne Comar.
France. 2017.Couleur. 1h55.
Avec  Reda Kateb, Cécile de France, Beata Palya, Bimbam Merstein, Gabriel Mirété

 

 

 

 

 

 

 

En 1943, pendant l’occupation allemande, le tzigane Django Reinhardt est au sommet de son art. Chaque soir, il fait vibrer le tout Paris avec son jazz manouche des plus virtuoses. Lorsque la propagande allemande veut l’envoyer jouer à Berlin, il sent le danger et décide de s’évader en Suisse…

Le film d’Etienne Comar (producteur, scénariste, notamment pour Des hommes et des dieux) raconte un moment de la vie de Django Reinhardt. Celui où, sous l’Occupation, lui, le paria, l’asocial par désignation parce qu’il est “manouche” (en réalité sinti), va devoir sortir de son individualisme d’artiste pour prendre sa pleine place dans sa communauté, la société, l’histoire. (…) Il y a les scènes musicales, totalement galvanisantes. Et puis un acteur exceptionnel, proprement génial : Reda Kateb, dont on connaissait évidemment le talent, mais qui prend ici son envol, passe à la vitesse supérieure.

Pour le spectateur, dès les premières secondes, il est Django Reinhardt. Une performance d’acteur ? Plus que ça : sans jamais essayer de briller, il livre une interprétation d’une intelligence et d’une maturité stupéfiantes . Kateb ne cherche jamais à rendre sympathique son personnage, mais à rendre compte de ce qu’il est dans toute son humanité. Les Inrockuptibles.

Merc 17 mai : 14h00
Jeu 18 : 20h30
Ven 19 : 18h00
Sam 20 : 14h15
Dim 21 : 10h45/16h00
Lun 22 : 14h00
Mar 23 : 20h15