Je danserai si je veux

Je danserai si je veux
De Maysaloun Hamoud.
France, Israël, Palestine. 2017. Couleur. VO. 1h42.
Avec Mouna Hawa, Sana Jammelieh, Shaden Kanboura, Mahmud Shalaby, Henry Andrawes
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Layla, Salma et Nour, 3 jeunes femmes palestiniennes, partagent un appartement à Tel Aviv, loin du carcan de leurs villes d’origine et à l’abri des regards réprobateurs. Pour avoir le droit à ce qui peut paraître évident pour certains : la liberté de travailler, de faire la fête et de faire ses propres choix, elles devront en payer le prix.

Il est temps que les femmes soient au premier plan, et qu’elles cessent de se cacher en coulisses. Les femmes que je représente sont vivantes et pleines d’énergie mais absentes des écrans. Je danserai si je veux présente une grande diversité de femmes : jeunes, âgées, citadines et rurales, traditionnelles et progressistes – elles sont toutes belles mais dans des registres très différents.” Maysaloun Hamoud

Merc 19 avril : 16h15/20h30
Ven 21 : 20h30
Sam 22 : 14h00/16h15/18h30
Dim 23 : 14h00/16h15/18h15
Lun 24 : 18h00/20h30
Mar 25 : 18h00