Festival Hors Limites : Lecture en salle par Jacques Gamblin, rencontre avec l’écrivain DOA et projection du film Les Patriotes d’Eric Rochant – Vendredi 12 avril à 20h

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 12/04/2019
20 h 00 min

Catégories Pas de Catégories


Festival Hors Limites – Vendredi 12 avril à 20h
Lecture en salle par Jacques Gamblin, rencontre avec l’écrivain DOA et projection du film Les Patriotes d’Eric Rochant
Soirée en partenariat avec les bibliothèques de Pantin, dans le cadre du festival hors limites, festival littéraire en Seine-Saint-Denis

Le festival Hors limites vous invite à une séance «roman noir sur écran blanc» !
Depuis la cabine de projection, le comédien Jacques Gamblin lira des morceaux choisis de Pukhtu, transformant l’obscurité de votre salle obscure en l’une de ces zones troubles où naviguent les romans de DOA…
Afghanistan, Colombie, services secrets, argent sale, trahison et manipulation… cet auteur mystérieux écrivant sous pseudonyme raconte la face sombre du monde telle qu’elle est, qui maintient le monde tel qu’il va, et manie le verbe sous haute tension. Ses histoires, hyper-documentées, sont plus précises que bien des reportages, comme vécues de l’intérieur. Pukhtu et Le Serpent aux mille coupures, parus chez Gallimard, sont de grands romans – dont DOA a accepté, entre la lecture et le film, de venir vous parler.
Lecture suivie d’une rencontre avec DOA et de la projection du film
Les Patriotes
d’Éric Rochant
France, 1994, 2h18
Avec Yvan Attal, Sandrine Kiberlain, Jean-François Stévenin, Hippolyte Girardot, Richard Masur, Yossi Banai, Maurice Bénichou, Emmanuelle Devos
A Tel Aviv, en 1983, les occupants d’une voiture tombée en panne sont arrêtés, passés à tabac par la police et finalement relâchés. Parmi eux, Ariel Brenner. Le jeune homme vient d’avoir 18 ans et a quitté le confort familial, à Paris, dans le but de devenir un agent des services secrets israéliens…
Avant Le Bureau des légendes, Eric Rochant signait un grand film de genre, un récit d’espionnage spectaculaire et subtil, mais aussi une réflexion fine sur l’identité et la manipulation.

Les invités : DOA, pour ‘Dead On Arrival’, est un nom de plume faisant référence à un film éponyme réalisé par Rudolph Maté en 1950. Ses romans, adaptés au cinéma pour certains, ont reçu de nombreux prix (prix Agostino en 2004, Grand prix de littérature policière en 2007 et 2011). DOA est également l’un des scénaristes de la série télévisée Braquo.
Jacques Gamblin est acteur de cinéma et de théâtre. Le succès de Pédale douce le révèle au grand public. En 2002, son rôle dans Laissez-passer de Bertrand Tavernier lui vaut le prix d’interprétation masculine au Festival de Berlin. Alternant ensuite petites productions et projets plus ambitieux, Jacques Gamblin est par ailleurs l’auteur de plusieurs pièces de théâtre.